mardi 19 septembre 2017

Notre Van a une âme et non, elle ne s'appelle pas Christine.


De retour à la maison

Un objet inanimé n'a pas a priori une âme. Dire le contraire pourrait être considéré par certain comme de l'hérésie. Je vous propose de considérer le contraire.

J'ai toujours été de l'opinion qu'un objet n'avait pas d'âme tant et aussi longtemps qu'on ne lui en donne une. Le temps, l'amour et la passion mis dans un objet, peu importe ce qu'il est, pour moi, aide à rendre cet objet quelque peu vivant.

Dans le cas de Tiki Motel, nous avons eu droit à quelques signes depuis son acquisition. La surprise de devoir faire une inspection avant de la mettre sur la route nous a permis de déceler certains problèmes majeurs, un premier signe. Le fait qu'elle nous a ramené à bon port chaque fois malgré son âge pourrait sembler un fruit du hasard mais laissez-moi vous produire un exemple très particulier.

À notre deuxième saison, nous avons entrepris un très gros voyage jusqu'à la fin de la route 138 sur la Côte-Nord. Un endroit inconnu pour nous à ce point et aucun contact dans la région. Plus de 3 000 km avec une vieille van vers l'inconnu qui s'est déroulé sans problème. Deux semaines plus tard, son radiateur a souffert d'un bris terminal à 1 km de la maison. C'était son premier déplacement depuis le grand voyage.

Deuxième exemple. Cette année un autre voyage vers la Côte-Nord révèle un drôle de claquement à bas régime et de nouvelles fuites d'huile. J'ai gardé un œil sur les instruments pendant tout le voyage et au retour, direction garage pour voir ce qui se passe.

Opération à cœur ouvert.

Nous étions au bord de la catastrophe. À n'importe quel moment, la flywheel (Grosse roue dentée entre le moteur et la transmission) aurait pu explosé, détruisant une partie de la transmission et même nous dans un cas extrême. Elle était sérieusement craquée. De plus, je découvre que les gaskets du moteur de 36 ans doivent être refait au complet. Vu la complexité de l'ouvrage, nous optons pour refaire le moteur en entier pour le coût dérisoire de plus. Bonne stratégie, un piston ne fonctionnait pas bien.

Son moteur à sa plus simple expression.

Un mois plus tard, plein de joie, nous reprenons possession de Tiki Motel. Le moteur refait fonctionne à merveille. Par contre, pleins de petit bobos font surface. Le frigo qui refuse de fonctionner et des lumières qui ne s'allument plus entre autres. Je pète ma coche! Céline me dit de me calmer, que la van a passé un mauvais quart d'heure pendant tout ce temps et comme un patient qui a subit une opération à cœur ouvert, elle peut être traumatisée.

Par magie, quelques heures plus tard, tout s'est remis à fonctionner!

Je n'ai plus de doute. On va prendre le temps de l'écouter à présent.

Bonne route.

Gerry  :)

lundi 4 septembre 2017

La Grande Purge!

Un feu de camp à St-Siméon ou Eurêka documenté!
"T'as pas idée de la quantité de stock que tu as jusqu'à ce que tu déménages..." Une mantra qui était vrai pour moi jusqu'à récemment. La vraie prise de conscience du nombre de cochonnerie que tu possèdes devient encore plus évidente quand tu décides de toute flusher!


Lorsque nous avons commencé à préparer notre évasion en van il y a plus d'un an, cette étape semblait être très simple. Vendre, donner ou envoyer à la récupération tout ce qui n'entre pas dans la van. Simple, non? Pas pentoute.

Ce genre de décision vient en étapes. Premièrement, décider de ne plus rien acheter. On va mettre ça où? Ensuite, commencé à larguer progressivement en donnant à la famille et amis ce qui fera leur affaires et la vôtre. Vendre le stock...c'est long et gossant. Balancer aux poubelles peut donner mal au cœur quand c'est encore bon. Il y a aussi l'attachement à certains item malgré le fait qu'en bout de ligne, il va falloir larguer, alors on remet à plus tard.

Nous avions fait un bon bout de chemin, enfin on croyait. En juillet, devant un feu de camp à St-Siméon alors que nous étions partis depuis 20 jours, nous nous sommes posés la question: Est-ce qu'on s’ennuie de nos choses à la maison? La réponse fut non et une autre étape était franchise, on a arrêté de s'attacher à nos cochonneries.


Retour du voyage et on se mets à balancer encore plus de stock. Un autre bon bout de chemin de fait...on croyait. Maintenant, nous sommes à une semaine de mettre la maison à vendre et donc de la vider de ces choses inutiles. Malgré une méga vente de garage qui fut un franc succès, on se retrouve encore devant une montagne!

Alors, si vous désirez planifier pour le grand départ, commencer à vous détacher de vos cochonneries pas mal vite. C'est un travail de longue haleine.

Bonne Route,

Gerry  :)

mercredi 23 août 2017

Conduire une van vintage


Conduire une van ou n'importe quel autre véhicule de plus de 25 ans n'est pas simple comme simplement mettre la clé dans une Civic neuve et partir. Ça prends plus que juste mettre du gaz à l'occasion. Une vieille van c'est une bébitte très spéciale qui manque certains éléments qu'on prends pour acquis aujourd'hui.

Mesures de sécurité...quelle mesures de sécurité?

Les choses qui manquent parfois sur ces vieilles vans peuvent être surprenantes pour un novice. Bien sûr, on oublie les coussins gonflables et les freins ABS mais la liste est parfois plus longue. Ceinture de sécurité 2 points, changements de vitesses sans avoir à appliquer les freins, colonne de direction et bras de vitesse qui ne se barre pas, crumple zone inexistant (Allez voir les vidéos de crash test de votre van sur youtube, ça fait peur!) système de freinage à disque aux roues avant seulement et direction à liens (pas de crémaillère) qui laisse un jeu de quelques pouces parfois dans le volant. Toutes ces choses affectent non seulement la façon de conduire mais aussi doit vous mettre sur vos gardes lorsque les enfants sont laissés seuls dans le véhicule. Perso, je place des blocs devant les roues de la mienne quand mes petits enfants visitent, au cas.

Conduire inconsciemment...jamais!

La Civic vous laisse rouler à 130km/h sans trop vous déranger. Une vieille van à cette vitesse vous donneras l'impression que vous roulez à 200 et vous coûtera pas mal chère en essence. Vous devez aussi porter attention à ce que votre van vous dit en parlant à vos oreilles et vos fesses. Un bruit inhabituel ou une vibration nouvelle est en général un signe qu'elle va bientôt avoir besoin d'amour. Un autre chose à considérer est que parfois un ordinateur brille par son absence. Il est impératif d'avoir des gauges pour les différentes fonctions et garder un œil dessus. Au minimum la température du système de refroidissement, pression d'huile et courant de l'alternateur. Vous devez avoir ces yeux dans ce qui se passe à l'intérieur de votre moteur. Ils sont simples à installer rétroactivement. Se fier à la lumière rouge d'urgence n'est pas une bonne idée. En général, elles allument quand il est trop tard.

C'est un camion, pas une voiture.

Une van transporte beaucoup de poids comparativement à une Civic. Ça parait quand on grimpe une pente et surtout quand vient le temps de s'arrêter. Prévoir une plus grande distance de freinage qu'avec une petite voiture. Dernier mot sur le système de freinage antique, ne jamais garder une pression constante sur les freins en descendant une pente abrupte sur une longue distance. C'est la meilleure façon de ne plus en avoir rendu en bas! Sans compter le parfum désagréable des freins brûlés ou une collision horrible.

Comment descendre une pente abrupte avec une van.

Ralentir avant de descendre la pente, sous la vitesse permise même. Commencer la descente sans utiliser l'accélérateur. Si vous êtes derrière un camion lourd ou un véhicule très lent, rétrograder en 2 ou 3ième vitesse. Pomper, oui POMPER les freins lorsque vous commencez à dépasser la limite de vitesse pour la maintenir. Ne pas rétrograder de vitesse si vous rouler au dessus de 50km/h, vous allez brûler votre transmission, faire ce choix avant de descendre. Si vous croyez que vos freins ont trop chaud, l'odeur et la fumée sont des signes d'habitudes, rangez-vous sur le coté lorsque possible et prenez une pause santé pour vous et vos freins. Ne jamais, mais jamais faire la connerie de mettre la transmission sur le neutre lorsque vous descendez une pente. Dangeureux pour vous et votre van.

Au final.

Une vieille van requiert votre attention lors de sa conduite et rappelez-vous qu'elle n'a pas les gadgets "dummy proof" des voitures modernes. Il s'agit de s'habituer.

Bonne Route

Gerry  :)

samedi 19 août 2017

VW, Westfalia, Vanagon...pourquoi?



En premier lieu, je dois spécifier que je n'ai jamais possédé une Westfalia ou un VW bus. Par contre, j'ai connu le calvaire d'être propriétaire de véhicule européen...4 fois, incluant 2 Volkswagen. J'ai appris à conduire sur les grosses américaines mais l'amour de la conduite m'a attiré vers ces voitures qui sont un bijou de conduite lorsqu'elles fonctionnent bien. Ce qui arrive, appris à mes dépends, pas trop souvent. J'ai corrigé le tir avec la fiabilité béton des japonaises.

Lorsque fut le temps de me procurer notre première van, j'ai choisi le terrain connu, une américaine. Les réparations sont soit petites et pas chères ou grosses et dispendieuses, mais elles n'arrivent pas souvent et en général les grosses règlent le problème à long terme.  Pour les curieux, je suis rendu à plus de $12K.


Lors de notre entrée dans le monde du vanning contemporain, je constate qu'il y a encore un engouement fertile et toujours présent pour les van VW de tout acabit plus de 25 ans après la fin de leurs ventes sur le marché Québécois. De plus, la valeur marchande d'un West est comparable à l'or ou l'immobilier! Les prix sont stable ou grimpe et la condition du véhicule semble ne pas trop affecter sa valeur. Mettons que pour $500 ou $1 000, si vous voulez une van VW à moteur arrière, vous allez trouvé une épave qui se fond dans le sol. Une 23 fenêtres des années 60 restaurée a été vendu $198 000 USD à l'encan en 2016!?!

Les histoires d'horreurs de carrosserie/châssis pourrie et problèmes mécaniques en cascade sont légendes. Au même titre que les aventures fabuleuses et les histoires d'amour relié à ces véhicules icôniques. Au même titre que n'importe quel autre véhicule vintage, le prix d'achat n'est qu'un prix d'entrée, mais quelle entrée! Ce que j'ai réalisé c'est qu'au-delà du cool factor d'une vieille VW, l'entrée inclus le membership dans LA tribu.


La tribu des VW se tient serré pour partager les façons de réparer les bris, les pièces et les bonnes adresses de garage. Il y a aussi les sous tribus mais mes connaissances dans le domaine sont limitées et ne me permette pas de commenter. Vous achetez un bus Volks, vous faites partie de la gang! Aucun autre véhicule peut se vanter d'avoir autant de support par monsieur et madame tout le monde à travers la planète.

Pour avoir vécu un El Campo entouré de VW, j'ai réalisé que cette communauté est tissée serrée. Comme n'importe quel autre vieux véhicule, un entretien régulier peut garder les réparations aux minimum mais zéro connaissance en mécanique assure une mise de fonds sérieuse.


Je place un lien à un vidéo qui démontre la passion extrême des amateurs de bus VW. On ne peut qu'avoir beaucoup de respect pour ce genre de dévouements à ces véhicules légendaires.

Prendre note, mes jokes de VW vont continuer parce que c'est trop facile. Mais en retour, j'accepte avec bon cœur les blagues de pédo-van pour ma GMC. :)

Bonne route

Gerry





Convertir un frigo de maison pour sa van

S'il existe un élément clé pour vivre à peu de frais dans un véhicule, c'est sans équivoque la réfrigération des aliments. Glace, glacière cheap 12 volts ne font pas le poids. Enfin oui c'est pesant mais ça fait pas la job de façon efficace, sans compter la bouffe perdue dans l'eau d'un sac de glace qui se meurt.

Glacière pas vargeuse

L'autre option est un vrai frigo 12 volts mais le prix est excessif. On parle entre $700 et $1 500 pour un frigo pas plus gros que celui qu'on trouve dans un bar de sous-sol d'un bungalow de Brossard.

Après avoir vécu cette réalité, j'ai jeté mon simili poulet tout trempé au vidange et j'ai sauté sur Google pour trouver une alternative. Convertir mon frigo de bar 110V qui traînait dans mon sous-sol au 12V.

Il n'est pas possible de convertir un 110V au 12V, presque. Le thermostat du frigo est alimenté au 12V. Un brillant vanner à découvert ceci et avait même posté un schéma sur un forum de discussion. L'idée est d'utiliser le thermostat sur le 12 volts pour déclencher par relais l'ondulateur afin qu'il fonctionne à la demande seulement. Un ondulateur allumé consomme de l'énergie même lorsque ses services ne sont pas en demande. Prendre aussi en considération qu'un ondulateur 3000W consomme plus qu'un 1000W.

"Le" Plan !

Après consultation auprès de mon fils électro-mécanicien, il me confirme qu'il peut procéder à la chirurgie avec les deux doigts dans le nez. Sans trop comprendre la sorcellerie derrière l'opération, la conversion est accomplie facilement avec un relais et les doigts de mon fils sont restés propres.

Le résultat, le frigo fonctionne sur mes batteries à décharge profonde ou sur l'électricité de maison au besoin. Il est important par contre de prévoir quelques éléments. Une entrée électrique dédié au frigo séparé du reste des équipements au 110 du véhicule. Exemple, ma télévision et mon dvd sont branchés sur un powerbar séparé que je ferme lorsqu'ils ne sont pas en utilisation. Ceci évite qu'ils s'alimentent en "stand-by" à chaque fois que le frigo déclenche l'ondulateur. Finalement, un interrupteur entre le frigo et interrupteur à distance qui est activé par le thermostat. Lorsque le véhicule est branché sur le 110, l'ondulateur s'allumera tout de même de façon inutile. Il faut juste pas oublier de le rallumer lorsque l'on se débranche.

Un vrai frigo. Happy wife = Happy life  :)

Coté alimentation, j'ai deux batteries à décharge profonde dc27 12 volt branchées en parallèle, un ondulateur 1000 watts et 3 panneaux solaires de 300 watts sur un contrôleur MPPT. Nous sommes débranchés depuis le 9 juillet 2017 et n'avons jamais manqué de courant et notre bouffe est fraîche et sec!

Apparemment, avec le schéma contenu dans ce post, n'importe quel réparateur d'électro ménager pourrait faire la modification. Renseignez-vous.

Une dernière note, il est important d'avoir de la ventilation sous et par dessus le frigo afin de dégager la chaleur qu'il produit. Également, plus votre frigo est plein, plus il est efficace. Garder des bouteilles d'eau dans la partie congélateur et au pire des contenants fermés vide pour remplir l'espace. Chaque fois que vous ouvrez la porte, le frigo travail à refroidir l'espace vide. Donc l'air frais contenu dans un plat vide hermétique n'a pas besoin d'être refroidi. Les réfrigérateurs de bar ne sont pas les plus efficients.

Produire sa propre énergie est fantastique. Par contre, il devient important de la gérer pour en tirer le maximum. Plus complexe mais au final, pas de facture mensuelle en bout de ligne.

Bonne Route

Gerry

mercredi 16 août 2017

Les risques et plaisirs de posséder un véhicule vintage

Cet article s'adresse à ceux qui envisagent l'achat d'un véhicule vintage, 20 ans ou plus, ou ceux qui viennent tout juste de faire l'achat inconsciemment. Pour ceux qui ont déjà les 2 pieds fermes dans l'aventure, félicitations/mes condoléances/bravo/mes sympathies, bref choisir ce qui s'applique.

 

Bien du monde rêve de mettre la main sur une vieille Westfalia ou une vieille van américaine pour pas chère et faire le tour du pays ou simplement partir à l'aventure. Réussir l'exploit à peu de frais par contre est l'équivalent de gagner à la loterie.

Premièrement trouver une Westfalia à rabais est chose du passé à moins de vouloir acquérir une épave qui va servir de plan 3D pour une restoration complète et encore. Les iconiques Volkswagen gardent leur valeur marchande même lorsqu'elles sont dans un piteux état. Un livre pourrait être écrit sur le seul sujet d'en magasiner une.

Les vieilles américaines à rabais commencent aussi à être difficile à trouver à un prix raisonnable et en condition décente. Par contre, si on cherche, il y a encore quelques aubaines à avoir. Il faut garder en tête que le prix d'achat n'est qu'un billet d'entrée qu'on paie pour commencer l'aventure ou le calvaire. Un prix dispendieux à l'achat ne garantit en rien la légèreté des problèmes futurs ou leurs absences. Il faut faire ses devoirs.

Avant toute chose, si vous n'avez aucune connaissance de base en mécanique ou n'êtes pas le genre à vouloir se salir les mains, cet avenue n'est pas pour vous à moins d'avoir les fonds nécessaires pour financer le projet. Beaucoup de fonds.


Le but n'est pas de vous dissuader mais plutôt de vous donner un portrait juste de ce genre de projet. Pour le vivre à tous les jours depuis 4 ans, je sais un peu de quoi je parle. Donc, je vais prendre mon véhicule en exemple pour vous guider à travers ce marécage qui peut devenir un enfer mécanique.

Partons du principe que vous trouvez la perle rare sans sérieux problème de carrosserie et le dessous est sans trou ou pourriture causée par la rouille. C'est une bonne base de départ. La rouille au niveau du châssis et des planchers sont de sérieux cauchemars qu'il faut éviter à tous prix. Ne pas se laisser enchanter par une belle peinture qui peut cacher une catastrophe potentielle.

Coté mécanique, le prix d'une inspection mécanique est un investissement. Surtout si l'historique du véhicule n'est pas documenté. Mon GMC 1980 m'a été vendu avec l'histoire qu'il avait été acheté du propriétaire d'origine qui l'avait garé au chaud à chaque hiver. Elle avait probablement 179 000 km et rien à faire dessus. Elle avait été utilisé par le vendeur pour des sorties de camping pendant les fins de semaines durant les 2 dernières années. Le véhicule était plaqué, donc pas besoin d'inspection.

Je ne suis pas dupe et j'ai même dit au vendeur qu'un camion de 34 ans avait certainement quelque chose à faire dessus. Première surprise, la van n'avait pas été plaquée pour plus d'un an, inspection obligatoire. $4 000 de réparations plus tard, elle était enfin sur la route.

Lors des réparations, j'ai fait un peu d'archéologie automobile pour me rendre compte que le moteur n'était pas celui d'origine. Content de le réaliser, voilà un problème de moins, il ne doit pas avoir le même âge que la van. Je l'ai aussi réalisé  pendant que je remplaçais l'échappement et le radiateur d'origine de 1980! Ce qui met en doute le kilométrage du véhicule.

En effet, je suis entré en contact avec l'avant dernier propriétaire du camion qui m'a informé être le troisième propriétaire. Le moteur avait en effet été changé en...1981 par GM sous garantie et remplacer par un moteur de Corvette. Pas si récent finalement. Par contre, la transmission avait été changé pas longtemps avant la vente. Finalement, suite à une discussion, j'ai pu confirmer que notre van avait en effet 80 000 km lors de notre prise de possession et qu'elle avait été immobile pendant 2 ans suite à son achat par le vendeur.

Pourquoi je vous compte tout ça? Une van de 1980 avec seulement 80 000 km qui a été laissé à elle même pendant 2 ans dehors, c'est pas juste des bonnes nouvelles, au contraire. Un véhicule est fait pour rouler et le fait de rester stationnaire n'est pas une bonne chose. De plus, plusieurs éléments du véhicule, bien qu'en bonne condition, ont 37 ans. Les freins, la direction, le réservoir d'essence et j'en passe, sont des composantes qui devront être remplacées éventuellement. Ce qui amène un plan d'entretien préventif pour remplacer tout ces morceaux un coup que vous allez avoir rattrapé les bébittes urgentes.

Dans notre cas présentement, refaire le moteur même s'il n'est pas défectueux. Par contre, tous les joints d'étanchéité du moteur sont secs et craqués. Il pisse l'huile comme un érable au printemps. Sortir le moteur sur notre van est coûteux et tant qu'à refaire les joints, on fait refaire le moteur par souci de prévention.

Ce qui amène un autre point, trouver un garage ou mécano digne de confiance qui voudra bien travailler sur votre antiquité. Les pièces aussi se font rare et parfois, bien qu'il soit possible de les trouver en ligne, certains garagistes refusent d'installer des pièces qui ne proviennent pas de leurs soins.

Trouver des pièces est possible grâce à des sites comme rockauto.com, les cours à scrap en région, ou les groupe de discussion de votre véhicule soit sur Facebook ou autre. Les gens de VW ont des réseaux étendus de contacts et plusieurs revendeurs.



La question se pose alors, pourquoi se procurer une vieille affaire de même? Tout dépend de votre but et vos capacités. Un vieux véhicule est plus facile à entretenir pour ceux qui font leur propre mécanique. Les réparations et les pièces pour certaines sont moins dispendieuses et le prix à l'achat peut être très moindre comparé à du neuf. Il est question que l'argent qui n'est pas versé en paiement mensuel pour un prêt devra être utilisé pour les réparations. Il s'agit pour vous de déterminer si le retour sur l'investissement en vaut la peine pour vous.

Dans notre cas, nous avons 6 fois le prix de l'achat d'origine investi dans la nôtre. Elle nous revient nettement moins chère qu'une neuve et ce, sans paiement mensuel facile pour les 20 prochaines années.

Notre carte CAA à l'oeuvre.  :)


Bonne route

Gerry